Grosse Point Blank - Film Rétro no 01

Publié le par Kiv_09


Bon, tout d'abord, qu'est-ce que cette rubrique intitulé, Film Rétro ? Tout simplement mes appréciations sur des films que j'aime bien et que j'aimerais vous faire découvrir. Ok, ça c'est le film, mais le Rétro, c'est quoi ? Des films ''anciens'' qui date d'avant 2000, donc 1999 en descendant. Pourquoi parler des films Rétro ? Pour éviter qu'ils tombent dans l'oublie, tout simplement. Allons-y avec le premier, j'ai choisi, Grosse Point Blank.



Sortie en 1996, ce film est réalisé par George Armitage et mets en vedette John Cusack, Minnie Driver, Dan Aykroyd.

C'est quoi ? Martin Q. Blank excerce la profession de tueur à gage depuis quelques années déjà.  Tout se passe bien jusqu'au soir où, une erreur de calcul sur un contrat l'oblige à en effectuer un autre, en guise de dédommagement, à Grosse Point, Michigan. Tout aurait déjà été régler si ce n'était que cette même fin de semaine, il y la réunion des dix ans de fin de secondaire de l'école où Martin à étudié. Ne voulait rien savoir de s'y poiter le bout du nez, la visite de sa ville natale et la rencontre d'anciens copains lui fait remonter des souvenirs et le goût de reconquérir son ancienne flamme, Debbie, qui l'a laissé en plan, le soir du bal de fin d'année, dix ans au paravant. Bien sûr en évitant les autorités fédérale qu'un compétiteur lui a envoyé sur le dos et un tueur qui a un contrat sur sa vie.
Finalement c'est une comédie, avec un peu de romance qui me manque pas d'action.

La première fois que j'ai vue ce film, il m'avait laissé indiférent. Mais, des années plus tard, je lui ai donné une autre chance et je les visionnés deux fois de suite. Dan Aykroyd dans le rôle du vieux hitman qui souhaite fondé une association de tueurs à gage et Joan Cusack dans celui de l'assistante trop dévouée, ajoute que du bien dans cette production. Le sujet, qui semble banal, semble être un vent de fraicheur. Nous assistons aussi à la quête d'identité du personnage principal. Que doit-il faire maintenant ? Peut-il risquer ce qu'il veut ou tout abandonner ? Quel sera sa motivation ? Appuyer par une trame sonore du milieu '80 (Guns 'n Roses, David Bowie, Nena, et j'en passe des meilleurs), Grosse Point Blank reste un excellent divertissement à savourer seul ou entre copain.

voici un aperçu :

Publié dans Films et télévision

Commenter cet article