Montréal visite Québec

Publié le par Kiv_09

Je vous rassure tout de suite, je ne partirai pas de débat sur une équipe de hockey, ou quelque soit autre sujet politique. Pas directement du moins. Je vais parler de mon expérience personnel des deux villes. Ce n'est pas un secret pour personne, je n'ai jamais aimé Montréal et si j'y habite c'est parce que j'suis par commodité (boulot, amis et ... sûrement autre chose)

Je vis à Montréal et j'ai a peine passé une journée complête (24 heures) mais tout de même les différences m'ont paru déjà énorme. Les raisons de ma visite dans la vieille capitale ? Ça me regarde, désolé :P Et vite de même, je vous asure que je préfère déjà Québec. "Oui mais c'est le syndrome de la nouveauté qui fait ça" me diriez-vous. Pas fou mais cette impression ne m'est pas arrivé en pleine face la première fois que j'ai été à Montréal en tant que touriste (à peine 24 heures cette fois aussi).

Première différence : L'attitude des gens ! Je ne sais pas pourquoi mais MTL est reconnu pour ses gens bête, méfiant, pressé et j'en passe. Qc est tout le contraire (sûrement à quelques exceptions près) Un tour dans une pharmacie et une cliente à eut besoin de mon aide et sans hésitation elle me l'a demandé. Bien sûr, c'est avec un grand plaisir et un bon sourire que je lui ai rendu ce service. Les commis/cassiers(ères) de commerce; bien que fatigués, il reste super courtois et ils vous fait sentir comme votre meilleur éléments de leur journée. Je me sentais bien avec cette impression et je leur retournais le compliments en agissant tel quel. Une expérience mémorable quand même.

Cette première différence contribue à d'autre élément qui amène à mon deuxième point : Le Stress de la ville. C'est tout aussi connu que Montréal n'est pas fait pour relaxer. C'est ce qui devrait répondre à plusieurs de mes questions que je n'ose me poser. C'est également la première chose que je reproche à ma ville adoptive. L'atmosphère, l'air est stressé. La circulation, la pollution sonore, les clochards à tout les coins de rue ne sont que quelques facteurs qui nuisent à une grande ville. Je n'ai senti aucune pression dans la vieille capitale. Malgré le vent qui soufflait trop fort à mon goût, je me sentais les épaules légères. Comme si tout allait tranquillement sans être au ralenti.

Seulement deux éléments mais deux importants. Perso j'ai hâte que les Nordiques reviennent, allez-y lancer vos couteaux au tomates tout de suite, je suis prêts ! Vais-je y déménager ? Trop tôt pour le dire et de toute façon j'y serai un peu seul, non ? Mais avec une copine ? Ça reste à voir, officiellement je n'en ai pas encore.

J'ai pas fini mais il est tard et je travail demain.

Alors prenez soin de vous et à un autre jour

Publié dans Villes et Lieux

Commenter cet article